Départ (et retour) au pays !

Après de nombreuses, très nombreuses visites à Ikea, départ le dimanche 24 novembre, pour Quiberon. La remorque est pleine à craquer et son PTAC doit certainement être dépassé ! Jugez plutôt :
– 1 Lave linge et 1 sèche linge,
– 2 grands lits (140 et 160) avec tiroirs (4 par lits) et avec leurs sommiers et matelas,
– 1 lit double (2×90) pour Chloé et Anna avec les sommiers et matelas,
– 1 table de salle à manger et ses 6 chaises,
– 1 table de salon et 1 meuble télé (2m de long),
– 4 chaises hautes de cuisine, 2 fauteuils,
– de la vaisselle, des couverts, lampes, micro onde, casseroles, poeles, bouilloire et trucs divers…

                      Remorque 2                  Remorque 1
Distance exacte Mesnil / Quiberon : 500 Km

Bonjour tout le monde

LETTRE de SOPHIE  à Yann, Axelle, Chloé et ma petite Anna,

Comme vous le savez, les parents ont craqué pour un appartement à Quiberon.
J’imagine que ça vous parait bien dingue et bien loin. C’est en effet le bout du monde ! Une presqu’île : un petit bout de terre perdu  entre terre et mer.
Mais que fallait il de plus entre un papa navigateur intermittent et une maman enracinée auprès des siens ?

Même si leur décision fut quelque peu précipitée, je pense que c’est un choix heureux, décisif, intelligent.
Nos filles y ont passé des étés heureux et les prochains à venir promettent de l’être encore plus.

Quiberon c’est la mer, froide certes mais vivifiante et belle en toute saison. C’est le vélo, le kayak des mers, le char à voile, l’accro-branche, le cerf volant, la pêche, le bateau, le poisson frais, les balades nez au vent, les plus belles tempêtes du monde, le golfe du Morbihan enchanteur, les crêpes presque aussi bonnes qu’à Kerbrat, l’air iodé, la météo marine qui change plus vite que l’air du temps… et cet âme bretonne qui, quoi qu’on fasse, fait partie de nous.

Ils ont décidé de jeter l’encre. Comme une évidence, il fallait que les Bernard se mouillent un peu…(dans un port) à quelques centaines de kilomètres de nos anciens qui reposent en paix, au milieu des hortensias, des dolmens, et autre menhirs, de l’hermine qui flotte au vent, des panneaux de signalisation bretons, des sardines que maman détestent mais des crabes qu’elle sait mieux cuire que quiconque, des vieux gréements qui virent au large, de cet horizon qu’on atteint jamais mais dont on rêve tous….

Notre Bretagne : du salon, on voit un phare. Le vieux phare de Quiberon qui guide les marins. Notre mouillage se situe désormais 14 rue du phare et je suis certaine qu’il nous éclairera tous…
J’espère sincèrement que vous approuverez leur choix. Moi je revis de savoir que vous deux, Chloé et Anna auront désormais un endroit pour faire escale.
Un petit bout de terre, un paradis, entre ciel et mer.

Je vous embrasse. Kenavo ar vechal ! Sophie

Nous Bretons de cœur, nous aimons notre vrai pays !
L’Arvor est renommée à travers le monde.
Sans peur au cœur de la guerre, nos ancêtres si bons,
Versèrent leur sang pour elle.

   O Bretagne, mon pays, j’aime mon pays.
   Tant que la mer sera comme un mur qui l’entoure,
   Que mon pays soit libre !

Bretagne, terre des vieux saints, terre des bardes,
Il n’est d’autre pays au monde que j’aime autant.
Chaque montagne, chaque vallée est chère à mon cœur,
Là dorment plus d’un Breton héroïque !

Refrain

Les Bretons sont des gens durs et forts.
Aucun peuple sous les cieux n’est aussi ardent.
Complainte triste ou chant plaisant s’élèvent en eux.
O! Combien tu es belle, ma patrie !

Refrain

Si autrefois la Bretagne a été vaincue durant les guerres,
Sa langue est restée vivante à jamais,
Son cœur ardent bat toujours en son sein.
Tu es réveillée maintenant ma Bretagne !